En ce moment, j'ai du temps pour moi, et j'avoue que je profite au maximum de cette situation. Une occasion toute trouvée pour rattraper mon retard de lecture.

Je viens de terminer un livre, repéré depuis longtemps : "le Palais de Verre" de Simon Mawer.

J 'avais découvert ce livre dans la rubrique littéraire de "Elle", et le thème m'avait tout de suite inspiré : l'époque (les années 20), le lieu (l'ex Tchécoslovaquie) et l'histoire : une famille juive aisée fait construire une maison "moderne" et innovante, à base de verre, de béton, d'angles droits, où régnent le blanc et la lumière. La pièce maîtresse de la maison est d'ailleurs "la pièce de verre" ("Glasraum" en allemand), dont quasiment tout le périmètre se compose de baies vitrées, offrant une vue imprenable sur le paysage.

Si, comme moi, vous aimez l'architecture de cette époque, vous aurez assez vite l'impression d'"évoluer" dans cette maison, de vous représenter ces différents espaces, et surtout d'imaginer le jeu entre la lumière, le verre et le fameux mur d'onyx, qui, quand le soleil s'y reflète d'une certaine façon, semble s'embraser.

100_4054

Mais au delà de l'architecture, ce livre m'a également ému. L'histoire de cette famille (les Landaurer), de la maison mais aussi l'Histoire avec un grand H, se mêlent tout au long du livre, nous emmenant des années 20 aux années 90. Et malgré les destins-parfois tragiques pendant la guerre- de certains, la maison reste toujours au centre du récit, comme un fil rouge. Elle va changer de propriétaire, d'usage...mais restera toujours ce qui lie tous ces personnages entre eux.

Si comme moi vous aimez les lieux qui ont une histoire, ce livre devrait vous plaire.

Bonne lecture !